TROIS SORTES DE MOUVEMENTS D’APPAREILS:
travelling, panoramique, trajectoire.

LE TRAVELLING ARRIERE

Conclusion. ( travelling arrière sur deux personnages, le rideau se baisse,ils étaient en fait des acteurs).
Eloignement dans l’espace. ( Un personnage vu par l’arrière d’une voiture).
Impression de solitude, d’impuissance, mort.
Suivre un personnage où l’expression du visage est importante. (L'expression d'étonnement de son visage nous laisse imaginer ce qui qui en ait la cause, cette projection accroit la charge émotionnelle de l'image).

LE TRAVELLING AVANT

Introduction.
Description d’un espace.
Mise en relief d’un élément dramatique.
Passage à l’intériorité.
Le travelling exprime la tension morale.
_Objectif: point de vue du spectateur (une femme crie, gros plan sur sa bouche).
_Subjectif: point de vue du personnage.
_Réaliste si le personnage avance.
_Non réaliste si projection du personnage (elle appel son voisin par la fenêtre, le travelling subjectif nous fait aller chez le voisin qui n’est pas là).

PANORAMIQUES

Souvent utiliser pour suivre un personnage, un objet en
mouvement.

LE PANORAMIQUE DESCRIPTIF

Exploration de l’espace (rôle introductif ou conclusif).
Ou bien le balayement du regard d’un personnage (Pano commençant ou finissant sur le visage de celui-ci).

LE PANORAMIQUE EXPRESSIF

Tourner autour du sujet.

LE PANORAMIQUE DRAMATIQUE

Du faible vers le fort, dans une relation de champ/hors champ (une diligence passe / un groupe d’indiens prépare une embuscade).
(le cirque).

ref: "le langage cinématographique" de marcel martin.