Stephanedalmard.fr/blog

Aucun commentaire

Quelques repères d'intervalles de temps entre les déclenchements pour réussir un timelipse.

Intervallomètre

Si je shoot à 25 i/s: 1 seconde d'intervalle = 25 fois plus rapide (1/25e)

exemles :

  • 1s = Trafic (voitures, personnages...), nuages rapides...
  • 1 à 3s = Lever/coucher de soleil...
  • 5 à10s = Nuages lents...
  • 15 à 30s = Mouvements d'ombres, déplacement du soleil (sans nuages)...
  • 15 à 60s = Déplacements d'étoiles...
  • + long = Chantier, croissance de plantes...

Avconv

avconv -r 15 -i fichier%3d.jpg -vcodec libxvid -qmax 3 fichier.avi

-r 15 = nombre d'images par seconde

fichier%3d.jpg = nom des fichiers suivit de 3 chiffres

-qmax 3 = qualité vidéo

Aucun commentaire

Photographie.
Gala de boxe anglaise à la salle omnisports du Guelou à Saint-Martin-des-Champs Morlaix.
La soirée du 05 mars 2016 a réuni les boxeurs et boxeuses de plusieurs clubs Bretons (B.Hennebont, Auray, BC Dinanais, SCBriochin, BCAGuingamp, KOB Brestois, Campbon, CR.Malouin, CP.RENNES Villejean).

BOXE-Au-pied-du-ring-CC-BY-Stephane-Dalmard.jpg
BOXE-entraineur-CC-BY-Stephane-Dalmard.jpg
BOXE-ring-1-CC-BY-Stephane-Dalmard.jpg
BOXE-Au-pied-du-ring-2-CC-BY-Stephane-Dalmard.jpg
BOXE-Fin-1er-round-CC-BY-Stephane-Dalmard.jpg
BOXE-ring-3-CC-BY-Stephane-Dalmard.jpg
BOXE-victoire-CC-BY-Stephane-Dalmard.jpg
BOXE-gong-CC-BY-Stephane-Dalmard.jpg

Aucun commentaire

Quelques repères basiques au post-traitement de photos de ciels étoilés (post-traitement réalisé ici avec RawTherapee).

Post-traitement

  1. Netteté et bruit : Il faut jouer sur la netteté des étoiles tout en contrôlant le bruit de l'image. En sachant que augmenter la netteté c'est augmenter le bruit, il faut alors jouer sur la réduction du bruit pour palier le bruit engendré par cette augmentation de netteté, quitte à perdre certaines étoiles insuffisamment lumineuses.
  2. Aberration chromatique : jouer sur "Rayon" et "Seuil" de l'outil Aberration chromatique pour réduire les défauts optiques.
  3. Température de couleur : éliminer au mieux la pollution lumineuse engendrée par l'éclairage urbain ou autres.

Ref :

Aucun commentaire

Lors de l'étalonnage d'une image il est nécessaire de respecter un ordre dans les différentes opérations afin de conserver un maximum d'informations.

  1. Enlever le bruit de l'image
  2. Equilibrer les images (jouer avec noirs/tons moyens/blancs)
  3. Balance des blancs
  4. Saturation de l'image
  5. Ajuster des zones de corrections secondaires (masques...)
  6. Ajouter des dégradés, diffusions et autres filtres
  7. Ajouter vignettes si nécessaire
  8. Etalonner pour donner l'ambiance du film
  9. Ajouter du bruit si besoin de simuler émulsion film
  10. Jouer sur la taille de l'image
  11. Jouer sur la netteté de l'image

ref:

Aucun commentaire

Cette page propose des outils possibles dans la constitution d’un flux de postproduction libre professionnel tournant sous plate-formes linux.
Parler de vidéo libre est exagérée car dans mon cas beaucoup de codecs utilisés pour les transcodages sont propriétaires. Cependant la plate-forme (Debian) et les logiciels utilisés sont libres et open-source.

Voici donc les différents éléménts logiciels constituants mon workflow sous GNU/Linux.

IMPORT

Certains codecs peuvent être plus complexe à décoder rendant le montage et l’étalonnage plus lent, il est alors nécessaire de passer par des codecs intermédiaires comme le DnxHD d’Avid et le Prores d’Apple.

De plus Lightworks n’acceptant dans un projet que des média ayant le même nombres d’images par seconde, il est nécessaire de réaliser une conversion. En l’occurrence j’ai choisi le format ProRes standard (pour les vidéos source enregistrées en 422) qui augmente le poids de la vidéo mais qui est sans pertes. En parallèle je réalise une conversion prores proxy pour alléger le travail lors du montage (voir lwksProxyEditing).

J’ai alors deux dossiers vidéo :

  • Maître
  • proxy

Exemple de commande de conversion pour dossier maître :

avconv -i IN -threads auto -r 25 -s hd1080 -c:v prores -profile:v standard -c:a aac -strict experimental -y OUT.mov

Exemple de commande de conversion pour dossier proxy :

avconv -i IN -threads auto -r 25 -s hd720 -c:v prores -profile:v proxy -c:a aac -strict experimental -y OUT.mov

DPX : passerelles Montage/Compositing (Lightworks/Blender/Natron)

Les plans nécessitants des effets spéciaux sont identifiés via Lightworks et la plage est exporté en une suite d’images DPX (ou le fichier video source est directement importé depuis Blender ou Natron). Une fois le travail effectué dans Blender (et,ou) Natron, l’export se fait en DPX (10bit).

Etalonnage

L’étalonnage final est réalisée directement sur Lightworks mais si il y a nécessité d’étalonnage nécessitant masques et suivi de mouvement alors un premier étalonnage est réalisé sous Blender ou Natron (travail en "espace colorimétrique linéaire").

Export, formats de distribution

  • Master : images (.dpx) + son (.wav) + sous-titres
  • Festival : h264 + aac (stéréo) à 50Mbps/s
  • Web : mp4, webm... (voir Html5 et Video)
  • Cinema : DCP (avec OpenDCP)

ref :

2 commentaires

Mon processus de création d’un anaglyphe.

Rappel : pour un relief en profondeur le cyan se trouve à gauche et le rouge à droite. Inversement pour un effet de relief en surgissement le rouge se trouve à gauche et le cyan à droite.




GaucheDroite
Effet de relief en profondeurCyanRouge
Effet de relief en surgissementRougeCyan
  1. Importer les différentes images de la composition.
  2. Passer l’image en mode niveau de gris (image -> mode -> niveau de gris) pour revenir aussitôt en mode couleur. Cela permet de ne pas garder les couleurs mais d’utiliser les outils pour travailler les couleurs.
  3. Pour chaque image importée passer en mode différence.
  4. Appliquer la couleur cyan à chaque calque (Couleurs -> Coloriser).
  5. Dupliquer et changer la couleur (du cyan au rouge) des nouveaux calques (Couleurs -> Carte -> Couleurs -> Carte -> Échanger deux couleur).
  6. Une fois les décalages réalisés il n’y a plus qu’a fusionner les calques et exporter.

Mary Celeste. (cc)by Stéphane Dalmard.

Aucun commentaire

Cette vidéo présente un aperçu des différents LUTs proposés par l'intégration de OpenColorIO dans le gestionnaire de couleurs de Blender (intégré aussi par défaut sur Natron).

Elle permet d'avoir un aperçu rapide des différents looks du gestionnaire.

Plus d'infos sur la gestion de la couleur avec Blender:http://wiki.blender.org/index.php/Dev:Ref/Release_Notes/2.64/Color_Management

ref:

Aucun commentaire

Certains logiciels et autres plugins proposant la simulation de Glitchs sur une vidéo éprouvent des difficultés à restituer de réelles défaillances électroniques. Cette page retranscrit la méthode proposée par datamosher.

Logiciels nécessaires:

  • FFmpegX pour changer le nombres d'images clés.
  • Avidemux car ce logiciel ne répare pas les erreurs d'image paire et impaire.

Téléchargement de Datamoshkit, un kit qui comprend ffmpeg, avidemux et le fichier de préréglage pour ffmpeg.

Téléchargement de DatamoshingPresets.ffx, le fichier de préréglage pour ffmpeg.

FFmpegX

Fichier --> Charger préréglage (DatamoshingPresets.ffx), puis vérifier les réglages suivants:

  1. Onglet Vidéo: Video codec --> Xvid[.AVI](ffmpeg), ajuster les paramètres de la vidéo (Taille, images par seconde), Débit vidéo à 20000 kbits/s,.
  2. Onglet Options: Options ffmpeg --> cocher "Haute qualité", cocher "Encodage 2 passes" et décocher l'option "Letterbox" de "Décoder avec Qt"
  3. Onglet Audio: Décocher "Encode audio"
  4. --> Encoder

nb: Bien sur les vidéos encodées doivent avoir les mêmes paramètres.

Avidemux

  1. Ouvrir la première vidéo encodée par FFmpegX: Fichier --> Ouvrir (cmd + O)
  2. Puis la seconde: Fichier --> Ajouter (cmd + A)
  3. Se poser sur la première image de la deuxième vidéo (c'est une Iframe) et entrée un in
  4. Avaner d'une image et ajouter un out
  5. Sélectionner Editer --> Effacer
  6. Puis Fichier --> Sauver (cmd + S). Continuer même si le logiciel prévient d'une erreur.
  7. Finalement la vidéo (.avi) pourra être transcodée dans un autre format (mp4, mov...).

HOW TO DATAMOSH: PART 1

ref:

  1. wikipedia.org/wiki/Glitch
  2. datamosher
  3. HOW TO DATAMOSH: PART 1
  4. HOW TO DATAMOSH: PART 2
  5. HOW TO DATAMOSH: PART 3
  6. Vidéo et images clés
  7. datamoshing.com